Comment choisir son velo de course ?

Comment choisir son vélo de route ? Si vous êtes débutants, pas de panique ! Ce guide pratique explore les différentes options qui s'offrent à vous pour trouver le vélo de vos rêves.

Choisir son velo de course

Choisir le bon type de vélo en fonction de sa pratique

Le choix de son premier vélo de route se fait en fonction de son utilisation. Il existe trois types de vélos qui correspondent à chaque pratique, les vélos de courses, les vélos d'endurance, et les vélos fitness.

Les vélos de course force le cycliste à adopter une position aérodynamique avec un torse plus bas. Ils sont orientés vers la performance et sont donc moins confortable.

Les vélos d'endurance propose une géométrie plus relax, ils sont moins vifs et plus confortables que les vélos de course. Ils permettent d'enchainer les kilomètres.

Enfin, les vélos de fitness ou hybrides sont des vélos de route avec un guidon plat comme les VTT. Ils offrent un bon confort au détriment de la performance. Ils sont un bon choix pour aller au travail ou une pratique du vélo loisir.

Choisir un vélo à sa taille

Trouver la bonne taille pour votre vélo de route est primordial pour s'assurer des balades confortables et sans douleurs.

La méthode la plus simple pour trouver la bonne taille de cadre et de se reporter au guide des tailles fournit par les constructeurs. Ces guides vous permettront de trouver un cadre aux mensurations adaptées à votre morphologie.

Sachez qu'il est aussi possible de calculer la taille idéale de votre vélo à partir de vos mensurations. Cette méthode est détaillée dans notre guide : Comment choisir la taille de son vélo.

Choisir le matériau du cadre

Bien que le matériau composant le cadre d'un vélo ne définit pas à lui seul les caractéristiques d'un vélo, nous allons vous résumer en quelques mots les caractéristiques de chacun. Le choix du matériau se fera essentiellement en fonction de votre budget.

Les cadres en acier sont solides, durables et lourds. Ils sont essentiellement utilisés pour le vélo-taf ou les grandes randonnées pour leurs résistances. Rares sur le marché du neuf, on peut en trouver à partir de 1000 euros chez des marques spécialisées. Pour les plus débrouillards d'entre vous, il est plus économique et de se tourner vers l'occasion ou de monter son vélo à partir d'un kit cadre.

Les cadres en aluminium sont légers, rigides et ont une durée de vie plus courte. Ce sont les plus courants, on en trouve à partir de 300 euros et à 1500 euros vous avez déjà de beaux composants. Ils offrent de bonnes prestations pour un budget limité. A noter que dans le milieu de gamme de ces vélos de route, on trouve souvent des fourches carbones qui apporte plus de confort et sont plus légères.

Les cadres en carbone sont ultra-légers, rigides et fragile. A partir de 1500 euros, ils sont rarement associés à des composants de premier prix ce qui explique ce prix de départ. Ils font le bonheur de la plupart des cyclistes qui peuvent se les offrir.

Les cadres en titane sont chers, résistants et confortable. Réservé aux plus fortunés, ils sont essentiellement vendus en kit cadre à partir 2000 euros.

L’importance des périphériques

Nous l'avons vu dans la section sur les cadres, le prix d'un vélo varie en fonction du matériau utilisé pour le cadre et la fourche. Pour autant, le coût des périphériques (roues, freins, transmission) représente la plus grande part du prix de vente d'un vélo.

Les roues sont le composant qui ont le plus d'influence sur les performances du vélo. Des roues équipant les vélos complets sont souvent des entrée de gammes en aluminium. Résistantes mais lourde elles conviendront aux débutants ou au vélo d'entrainement. A l'opposé on trouve les roues aero en carbone dont le tarif dépasse les 1000 Euros la paire, à réserver aux compétiteurs.

Les freins : à disques ou à patins le choix est cornélien. D'un côtés les freins à patins manque de mordant sur le mouillé et sur route sale, de l'autre ils sont faciles et peu onéreux en entretien comme à l'achat. A l'inverse, les freins à disques offrent des performances constantes mais sont plus cher et plus complexe à entretenir.

La transmission est le dernier composant essentiel de votre vélo. On nomme "groupe" l'ensemble des pièces composant la transmission à savoir : commandes, dérailleurs, cassette et pédalier. Les trois grands constructeurs proposent plusieurs gammes en terme de prix, poids et performance. D'une manière générale, le mieux est de choisir le meilleur que vous pouvez vous offrir. Cependant, il est à noter que si vous êtes un gros rouleur, les hauts de gammes sont moins résistant à l'usure car plus léger.

Le budget

Vous l'aurez compris, dans le choix de votre vélo de route, le nerf de la guerre c'est l'argent. Votre budget vous limitera dans vos choix mais sachez qu'il coute en générale moins cher d'acheter un vélo neuf avec des périphériques hauts de gamme que d'acheter un vélo moins bien équipé pour le mettre à niveau ensuite.

Pour un premier vélo neuf à vocation loisir/fitness, 600 euros est déjà un beau budget. Si c'est un vélo sportif que vous cherchez, pour 1000 euros vous avez déjà de quoi bien débuter. Pour ces tarifs vous aurez des freins à patins, un cadre aluminium, éventuellement une fourche carbone, des roues et un groupe d'entrée de gamme.

A partir de 1500 euros, vous entrez déjà dans la catégorie des vélos de route à vocation des passionnés. Pour ce prix vous aurez le choix entre un beau cadre alu avec une fourche carbone et des composants milieux de gamme chez les grandes marques (Trek, Cannondale, Lapierre, ...) ou les premiers prix des vélos carbone chez les distributeurs les plus agressifs (Decathlon, PlanetX, ...).

Au delà de 2000 euros, on entre dans la planète des vélos orientés vers la performance et pour la compétition amateur avec des cadres carbone, des roues milieu de gamme et des composants haut de gammes.

Sachez aussi que si vous êtes débrouillard en mécanique, le marché de l'occasion est une vrai alternative pour avoir au choix : un vélo moins cher, ou des composants d'une gamme supérieur.

Nous esperons que ce guide vous aura aider à identifer les points clefs pour choisir votre vélo de route en fonction de votre budget. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à poster un commentaire, nous nous ferons un plaisir d'y répondre.

Enfin, n'oubliez pas que quelque soit le budget que vous allez consacrer à votre vélo de route, l'important est de rouler. Une petite balade ensoleillée au bord d'une rivière fera toujours plaisir au gros rouleur comme au débutant, peu importe la monture.

Publié le 17 juillet 2017

Écrire un commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication